visuel-intro-teamvision

qui-sommes-nous

votre-sport

les-marques

Jacques Lemeunier

C’est d’expérience et en observant des amis sportifs que j’ai pleinement pris conscience de l’importance de l’équipement optique.

En effet, il ne s’agit pas seulement d’adapter des lunettes de sport à la vue. N’importe quel sportif, ayant des problèmes d’acuité ou non, a tout intérêt à s’équiper de lunettes adaptées pour pratiquer sa discipline.

Jacques Lemeunier, fondateur de teamvision.fr et opticien gérant de La Maison de la Vision.


INTERVIEW DE JACQUES LEMEUNIER

Quels sports pratiquez-vous ?
En quoi vos connaissances en optique vous aident-elles ?

Je pratique différents sports à différents niveaux : triathlon, kitesurf, planche à voile, stand up paddle, natation indoor et outdoor, cyclisme, ski et snowboard. Je navigue beaucoup dans l’univers des sportifs de Montpellier et ses environs.

Mes connaissances sur les verres et mes pratiques sportives me permettent d’appréhender précisément les points qu’il faut prendre en compte dans son équipement. Une paire de lunettes de sport doit remplir 2 missions : protéger et optimiser les performances. La protection, cela comprend bien entendu celle contre les UV mais c’est aussi la protection contre les dangers auxquels les sportifs doivent faire face.

Avec la vitesse, il est primordial de pouvoir appréhender les obstacles du terrain et éviter les chutes. Par exemple, un ami a fait une grave chute alors qu’il faisait du vélo en montagne et a dû être longuement hospitalisé : le temps était couvert et il n’a pas vu une plaque de cailloux. Des lunettes avec des verres augmentant le contraste auraient pu lui permettre de voir la plaque et de l’éviter.

lamaisondelavision-adidas

Personnellement, combien de paires de lunettes de sport avez-vous ? Pourquoi ?

Oui j’ai effectivement plusieurs paires de lunettes, parfois même plusieurs pour une même discipline sportive.

 fleche-grise Pour la natation, j’ai une paire de lunettes de natation outdoor à ma vue, avec une protection UV et des verres polarisés pour éliminer les reflets superflus. Elles sont aussi teintées pour mieux voir sous l’eau et éviter l’éblouissement. J’ai une autre paire de lunettes de natation lorsque que je nage en bassin.

 fleche-grise Pour le vélo, je possède une seule paire de lunettes mais avec deux faces : l’une en cas de temps clair et dégagé et l’autre pour temps couvert. L’important dans les lunettes de cyclisme c’est aussi le profilage pour lutter contre les frottements de l’air. Bref, il convient d’avoir des montures aérodynamiques. J’ai une autre paire de lunettes pour le vélo de course.

 fleche-grise Pour la course à pied, j’ai privilégié l’ergonomie car le plus important c’est d’avoir des lunettes qui restent bien en place, qui ne sautent pas sur le visage.

 fleche-grise Pour le windsurf et le kitesurf, j’ai des lunettes ultra protectrices avec des coussins néoprène pour que l’eau ne pénètre pas. Elles ont également une protection UV et une lanière passant derrière la tête pour une bonne tenue.

 fleche-grise Pour le stand up paddle, j’ai une paire de lunettes avec des verres polarisés et teintés de telle manière qu’elles respectent la naturalité des couleurs. Je peux donc parfaitement voir sur l’eau et dans l’eau.

 fleche-grise Pour le ski et le snowboard, j’ai un masque de ski (Oakley) à faces interchangeables (une pour temps couvert et une pour temps clair). On est clairement dans l’optimisation des performances et dans la sécurité car elles me permettent de voir loin, même par temps de brume. J’ai testé l’hiver dernier un masque de ski Oakley équipé d’un gps : il a les mêmes caractéristiques mais possède en plus un gps avec un écran digital qui indique en temps réel l’altitude, la vitesse, la météo, etc. Je pense le réutiliser cet hiver.

Nos opticiens spécialistes des lunettes de sport se tiennent à votre disposition en magasin pour vous aider à choisir des montures adaptées.

La Maison de la Vision

Selon vous, qu’est-ce qui est primordial pour choisir des lunettes de sport, par exemple pour les sports outdoor?

Pour les sports outdoor, il y a 3 points à prendre en compte : la protection UV, la protection contre les chocs (c’est particulièrement valable pour le cyclisme) et l’optimisation des performances.

L’ergonomie de la monture compte mais les verres sont aussi primordiaux. La couleur d’un verre est déterminée par sa longueur d’onde. Celle-ci doit correspondre à l’environnement physique du sportif : les conditions climatiques (temps couvert ou dégagé) et la couleur dominante du fond (vert pour le golf, gris béton pour le vélo, bleu pour le kite surf, etc.). En prenant en compte ces paramètres on optimise facilement sa vue du terrain, permettant ainsi d’éviter les obstacles et donc d’améliorer ses performances.

En magasin, comment se présente l'espace Teamvision?

Le corner Teamvision est en place depuis octobre 2013. Les lunettes sont classées par disciplines sportives. Ainsi, on peut trouver un espace pour le cyclisme, la course à pied, le golf, la voile, la natation, la plongée sous-marine, les sports d’hiver et les sports indoor.

Pour chaque discipline, nous avons 5 à 6 lunettes au choix (qui correspondent à des morphotypes différents).

Nous avons 3 offres : une entrée de gamme avec les lunettes Demetz, un milieu de gamme avec Adidas et du haut de gamme avec Oakley.

lamaisondelavision-demetz

Comment procédez-vous pour aider à choisir des lunettes de sport ?

Tout d’abord, nous posons des questions à l’individu sur sa pratique sportive : Est-il amateur, compétiteur, sportif confirmé ? Dans quelles conditions pratique-t-il ? À quelle fréquence ?

Ensuite, nous mesurons la taille de son visage et nous définissons son morphotype (il en existe 6) pour voir quel est le modèle le plus adapté.

Enfin, si la paire de lunettes doit être adaptée à sa vue, nous étudions l’adaptation de la correction en fonction de la monture. Certaines corrections ne peuvent pas être adaptées sur n’importe quel type de monture.

lamaisondelavision-oakley